La Silicon Valley, un lieu attractif pour les entrepreneurs

Les entrepreneurs qui souhaitent partir à l’étranger connaissent déjà surement le WProjet. Deux jeunes passionnés de voyages et d’entreprenariat se sont associés pour transmettre et partager les expériences et les conseils sur la vie et la création d’entreprises à l’étranger. Ils sont partis pour environ 1 mois à la Silicon Valley pour pouvoir réaliser une fiche pratique sur la région grâce à de multiples informations sur son écosystème. Toutes ces données permettent ensuite aux entrepreneurs de réussir une start-up à la Silicon Valley.

La source de la Silicon Valley

Au sein de l’organisation de la Silicon Valley, l’université de Stanford est devenue un véritable centre de recherche et de technologie. Cette réputation a été possible grâce à deux étudiants de l’université qui ont créé l’une des marques leaders mondiales du marché de l’informatique : Hewlett-Packard. Ainsi, les projets de recherches des étudiants sont réalisés dans l’optique de créer des start-ups qui deviendront ensuite des entreprises multinationales. Ces projets universitaires sont accompagnés par de nombreux investisseurs et fonds d’investissements.

Un lieu incontournable pour le secteur du numérique

La baie de San Francisco possède une économie locale très dynamique et attractive. Comme le montre les 60 000 startups qui ouvrent chaque année dans la Silicon Valley. Cette région est stratégique pour les entrepreneurs qui souhaitent développer une entreprise de logiciels ou des applications puisqu’elle représente entre 40% et 50% du marché mondial du logiciel. Il faut savoir que presque tous les grandes entreprises du numériques (Apple, Google, …) y sont installés.

Les entrepreneurs viennent de tous les pays pour « conquérir » la Silicon Valley. L’année dernière, environ 50% des nouvelles startups ont été créées par des étrangers. Les français forment la deuxième communauté d’expatriés au monde.

Un marketing orienté client

Pour les étrangers qui souhaitent ouvrir une start-up dans la Silicon Valley, il faut prendre en compte un marketing spécifique car l’environnement professionnel aux Etats-Unis est différent de celui de l’Europe. Les professionnels doivent prendre en compte les particularités de la culture entrepreneuriale américaine dans leurs échanges avec les investisseurs et avec les futurs partenaires. En ce qui concerne le discours commercial, il doit être orienté plutôt vers les besoins du client que vers la présentation des produits.

Une évaluation plutôt positive

Le WProjet a noté différents points importants sur la Silicon Valley pour donner une note globale et ainsi permettre aux entrepreneurs de voir si leur projet et réalisable dans la baie de San Francisco. Les deux fondateurs de ce projet se basent sur la macro-économie, l’accessibilité Internet, la concurrence, la création d’entreprise, la culture business, les infrastructures, les opportunités, les réseaux français, la sécurité et le financement. La note moyenne attribuée à la Silicon Valley en est de 8/10. Le seul point négatif concerne la concurrence puisque les start-ups sont souvent confrontées à des entreprises très compétitives à l’échelle mondiale.

Partir à la découverte des entreprises de la Silicon Valley

Une nouvelle formule proposée par silicon-valley.fr : partez à la découverte des entreprises de la Silicon Valley dans le cadre d’un voyage d’affaires. La communauté d’entrepreneurs français silicon-valley.fr vous propose un voyage de 4 jours et demi, proposant 2 sessions de formation, plusieurs visites d’entreprises et quelques visites culturelles.

Plus d’information : rendez-vous sur silicon-valley.fr

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).