Petite baisse des auto-entreprises en mai (-1,8%)

Le statut d’auto-entrepreneur a suscité moins d’adhésions en mai mais il représente encore près de 51% des créations d’entreprise.

Lancé en 2009, le statut d’auto-entrepreneur a permis à beaucoup de français (sans doute près d’un million) de remettre, en pleine crise du marché du travail, le pied à l’étrier de l’emploi.
Ils sont aujourd’hui un peu 900 000 auto-entrepreneurs en activité. En mai le nombre de nouvelles adhésions s’est élevé à 22 826, un peu moins qu’en avril (23 252). Parallèlement, la part des radiations s’établit à environ 60 000 par an. Elles viennent sanctionner une très longue période sans résultats (36 mois selon la règle toujours en vigueur).

Le mois dernier, 50,8% des entreprises créées l’ont été sous statut d’auto-entrepreneur, 29,9% sous forme sociétaire et 19,3% dans le régime individuel de droit commun.

Hausse des créations d’entreprise dans l’immobilier

Pour info, la semaine dernière, les parlementaires ont définitivement adopté la Loi sur le Commerce, l’Artisanat et les TPE qui apporte des modifications (minimes) au statut d’auto-entrepreneur : les plafonds réglementaires sont maintenus (32 900 euros pour les prestations de service et 82 100 euros pour les ventes de marchandises), comme les avantages fiscaux et les facilités administratives. Rappelons qu’au printemps 2013, le premier projet de réforme présenté par la ministre du Commerce et de l’Artisanat Sylvia Pinel avait suscité une fronde d’auto-entrepreneurs rassemblés dans un collectif baptisé « Les Poussins ». La seconde mouture ne prévoit qu’une obligation de formation (de cinq jours) pour les auto-entrepreneurs qui lancent leur activité.

En mai, 9 010 créations d’entreprises ont été comptabilisées par l’Insee dans le secteur du commerce et de la réparation automobile, 9 700 immatriculations dans les services aux entreprises, 6 295 dans la construction et 5 286 dans les domaines de l’enseignement, de la santé et de l’action sociale.
Le secteur de l’immobilier connaît un regain d’intérêt (+3,3% de créations d’entreprises sur un mois et +8,2% sur le dernier trimestre).

Post author