Un salarié français gagne en moyenne 2 128 euros

Les salariés exerçant dans les grands groupes perçoivent, en moyenne, 600 euros de plus par rapport à leurs homologues des TPE.

2 128 euros, voilà ce que les français gagnaient, en moyenne, en 2011, qu’ils soient salariés du privé ou agents de la fonction publique. Il s’agit bien sûr d’une tendance car beaucoup de travailleurs ne se reconnaîtront pas dans cette estimation établie par le service de statistiques du Ministère du Travail.

Il faut dire que les disparités sont profondes entre les salariés ou les cadres du privé, et les fonctionnaires. Idem entre les grands groupes et les très petites entreprises: l’écart  de rémunération entre ces deux types de structure atteint presque 600 euros (2 368 euros nets pour le salarié d’un établissement de plus de 500 personnes, contre 1 772 euros dans les structures de moins de 10 salariés.

La hausse salariale a été très dynamique dans l’industrie (+3,1% après +2,4% en 2010), alors que les métiers de la cokéfaction et du raffinage sont les plus rémunérateurs (3.337 euros nets en moyenne). Suivent les banques et assurances (3.123 euros), la chimie et pharmacie (2.804 euros) et les bureaux d’étude (2.741 euros).

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).